Il y aura du mouvement à Gosselies

Le président de Gosselies n’a pas encore renoncé au maintien. Il veut recruter pour se battre jusqu’au bout et transformer le club.

Vincent Maljean
 Franco Scimemi, le président de Gosselies, cherche les joueurs capables de permettre à son cub de grandir.
Franco Scimemi, le président de Gosselies, cherche les joueurs capables de permettre à son cub de grandir. ©ÉdA – Christophe Béka

La défaite à Couvin avait un goût amer pour les Gosseliens. L’entraîneur, Steve Pischedda a d’ailleurs été très incisif à l’égard de son groupe. "Le problème, c’est que certains joueurs ne se rendent pas compte de tout le travail que nous réalisons en coulisses, estime Franco Scimemi, le président du RGS. On tente de tout mettre en place pour améliorer nos infrastructures dès la saison prochaine et pour pouvoir viser plus haut que la D3 ACFF. Et comme récompense, nous trouvons un manque d’investissement chez nos joueurs. Un match comme celui de Couvin, les joueurs doivent tout donner pour l’aborder dans les meilleures conditions, être au maximum de leur concentration. Ce n’était pas le cas."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...