Charleroi - Tchalou: « Le plus compliqué ? La gestion émotionnelle ! »

Ce samedi avait lieu le - tant attendu - derby entre Charleroi Volley et Tchalou. Un derby qui a vu les Carolos émerger au bout de quatre sets.

-
 Lise De Valckeneer a été déterminante dans le succès de Charleroi samedi soir.
Lise De Valckeneer a été déterminante dans le succès de Charleroi samedi soir. ©ÉdA – J-Ph. Pickar 

Dimitri Piraux, coach de Charleroi Volley, avait de quoi être satisfait samedi soir. En effet, son équipe l’a emporté 3 sets à 1. Le match aurait pu être différent si le premier set était tombé du côté de Tchalou mais il n’en fut rien. Pour le T1, le côté sportif n’était pas le plus compliqué à gérer lors de ce derby ; "Le plus compliqué ? La gestion émotionnelle. Il fallait absolument contrôler les émotions aujourd’hui." Pour rappel, plusieurs filles de Charleroi ont évolué à Tchalou et cette rencontre est toujours un peu "spéciale" pour tout le monde. Même pour les étrangères si l’on en croit les dires de l’opposite argentine Lucia Fresco: "J’ai ressenti beaucoup de pression supplémentaire lors de cette rencontre. Même en tant qu’étrangère, on sentait que cette rencontre avait quelque chose de spécial." Pour Dimitri Piraux, cette dernière a d’ailleurs donné le meilleur d’elle-même: "Lucia a très bien joué sans oublier Lise De Valckeneer au quatre. Notre passeuse, Jutta Van de Vyver a donné beaucoup de rythme à la rencontre. Tchalou a vraiment bien joué. Je suis ravi que nous prenions les trois points aujourd’hui."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...