Montignies: Pedini succède à Focant

Les choses ont été très vite et paradoxalement c’est au terme d’un match qui n’a pas été à son terme pour cause de blessure que le président Mola a signifié son congé au duo formé par Fabrice Focant et Marc Marchand.

Bernard GHISLAIN
 Nicolas Pedini reprend Montignies en main.
Nicolas Pedini reprend Montignies en main. ©ÉdA – C.B.

"C’est toujours un moment délicat et le président, dernier maître à bord depuis 18 ans au club, a manifestement pris ses responsabilités. La compétence des deux hommes n’est très certainement pas à remettre en cause mais les résultats ne suivaient pas et des matches importants face à Courcelles et Le Rœulx se profilant, le président a sans nul doute voulu créer un choc en espérant une réaction du groupe ", nous expliquait Thierry Briquet, le manager général du club du stade Yernaux.

Si cela était dans l’air depuis quelques semaines, la surprise restait de mise chez le désormais ex T1 montagnard: "Pas plus tard que vendredi, je comprenais que les dirigeants et le groupe étaient toujours derrière nous mais bon, le foot est ainsi fait. Nous connaissons tous les règles du jeu et quand les résultats ne sont pas conformes aux ambitions, il faut s’incliner", restait très fair-play, un Fabrice Focant qui, dès l’annonce de son départ recevait une nuée de messages de sympathie sur les réseaux sociaux.

Pour pallier ce départ de Focant, le président Mola a fait un pari très osé en confiant le groupe à un garçon au CV footballistique certes très joliment garni mais qui n’a jamais eu jusqu’ici la responsabilité d’un groupe.

Nicolas Pedini qui a terminé sa carrière à Yernaux sera ainsi le prochain entraîneur des Bleus et Blancs: "Pour avoir joué la dernière saison avec quasi l’ensemble du groupe, je pense bien le connaître et je pense qu’il y a moyen de s’en sortir. Les choses ne seront pas simples, c’est clair mais il faudra surtout insuffler un maximum de confiance à des garçons qui semblaient complètement tétanisés par la peur de mal faire ces dernières semaines. J’ai donc accepté la proposition et je ferai tout pour remplir la mission qui m’est confiée".

Brillant chirurgien orthopédiste au planning plus que rempli, Nicolas Pedini a toujours gardé une forme d’humilité qui en a fait le véritable "chouchou" des supporters à l’ Olympic, de Couvin, Pont-à-Celles et Couillet. Cette nouvelle aventure n’était pas dans ses "plans" d’autant que jusqu’ici il trouvait plaisir à entraîner les… U8 du club où évolue son fiston Andréa.

L’avenir nous dira donc si le pari montagnard est gagnant et si pourquoi pas, après une brillante carrière de joueur, Nicolas Pedini qui donnera son premier entraînement ce mardi soir et qui se réserve encore quant à la constitution de son staff, n’intégrera pas à terme le cercle très fermé des entraîneurs régionaux à succès.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...