VIDEO | Nicolas Baïolet le premier des Innocents

Samedi matin, le Chimacien a terminé l’année comme il l’avait commencée: par une victoire, sa dernière chez les seniors.

Geoffroy BRUYR
 Course familiale par excellence, la corrida attiré près de trois cents runners samedi matin.
Course familiale par excellence, la corrida attiré près de trois cents runners samedi matin. ©ÉdA – 60387361999 

À quelques heures du réveillon du Nouvel an, le JACO proposait de faire un peu d’exercice en courant de Salles ou Momignies en direction de Chimay. Soit 5.4 km ou 14.4 km. La Corrida des Saints-Innocents a à nouveau attiré beaucoup de monde sur les routes menant au collège Saint-Joseph: 286 runners. "C’est une course qui fonctionne bien, lance Claude Sobry, le président du club de l’Oise. Sa particularité, outre le fait qu’elle constitue la toute dernière épreuve de l’année, est de faire la jonction entre deux villes. Bien qu’elle nous demande de placer des bénévoles à trois endroits différents, elle n’est pas plus difficile à organiser qu’une autre. C’est surtout plus compliqué pour les runners eux-mêmes qui doivent s’organiser pour les déplacements, en laissant leur véhicule au départ ou à l’arrivée. Beaucoup optent pour du co-voiturage. L’année prochaine nous espérons vivement pouvoir reproposer les navettes de bus, comme nous l’avions fait il y a quelques années."

Victorieux en mars à Baileux de la première course régionale de l’année, Nicolas Baïolet a aussi remporté la toute dernière, clôturant le parcours de la longue distance en un peu moins de 52 minutes. "Sur un bon rythme mais loin de mes bonnes sensations habituelles suite à des soucis de dos. On va tenter de tirer ça au clair ! Cette victoire a un goût un peu particulier puisque c’était la dernière chez les séniors ! En effet, je passe chez les vétérans ! Quand on voit notre Rudy Depret, encore au top de sa forme, ça motive ! J’ai encore vécu une bien belle année sportive avec de très bons moments en course à pied et en vélo, et en suivant mes enfants Louis et Zoé qui ne cessent de progresser ! Je profite de mes dernières belles années devant eux !"

Ancien vainqueur de l’épreuve, Rudy Depret, comme l’a mentionné Nicolas, reste la référence sportive dans la région, même si avec son humilité il ne se considère pas du tout comme tel. Vainqueur de la Christmas Corrida il y a quelques jours à Momignies, il n’a pas cherché à accompagner Nicolas. "Mon objectif était de courir à un rythme régulier, la place n’est qu’accessoire. En tant que Chimacien, je trouve qu’il est important de venir soutenir les courses de la région."

Céline Déry devant sa coach

Triathlète des Sharks elle aussi, Céline Déry, la gagnante chez les féminines, avait été nagé juste avant le départ. "Mais là je ne retourne pas à vélo ! Je dois garder des forces pour le réveillon ! C’est ma première victoire à ma première participation mais c’était surtout sympa de venir avec Céline Bastien et notre groupe d’entraînement." Céline a d’ailleurs devancé sa coach.

Le premier à rejoindre le collège Saint-Joseph fut le Naninnois Dairy Bolain. "C’était exactement ce que je cherchais: une courte distance pour me délier les jambes. J’ai été blessé durant quelque temps et donc pour le moment je privilégie le court. Je ne venais pas pour la gagne mais l’avoir obtenue c’est un beau bonus de fin d’année !"

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...