De quoi nourrir des regrets

Les Carolos commencent trop timidement la rencontre et encaissent par Renson dès la 7e. Bongiovanni rétablit l’égalité dix minutes plus tard sur coup franc, contre le cours du jeu. Les Limbourgeois reprennent rapidement l’avantage par Bamona Lubelu. Le Sporting domine le dernier quart d’heure mais fait manque de réalisme. Le second acte est moins emballant et à sens unique. Les Carolos ont laissé passer leur chance de revenir au score. Malgré quelques possibilités, il faut attendre les derniers instants pour que Bounou scelle la victoire limbourgeoise. B.R.

B.R.

Arbitre: M. Patris.