Le Bertransart affichait sold out

La nouvelle juge-arbitre a dû clôturer les inscriptions à son tournoi bien plus tôt qu’attendu. Cerise sur le gâteau : les jeunes ont performé !

 Assia Yesil du Bertransart et Josephine Kaivez de l’Argayon, les finalistes dames 5.
Assia Yesil du Bertransart et Josephine Kaivez de l’Argayon, les finalistes dames 5. ©ÉdA – 60288173959 

Changement de cap au Bertransart: ce n’était plus Jean-Marie Mayeur qui était le juge-arbitre du tournoi de la Toussaint mais Delphine Williaume. "Monsieur Mayeur a souhaité passer la main, indique-t-elle. Étant moi aussi juge-arbitre dans la région de Mons, principalement pour les tournois de Quevy, Baudour et Nimy, et mon mari étant membre du club, c’est tout naturellement que l’on m’a proposé d’assurer cette tâche. Ce fut une bien belle expérience. Je connaissais moins bien les joueurs mais l’ambiance était vraiment sympathique. Je me réjouis déjà d’être présente lors des prochains tournois du club !"

Alors que les précédents peinaient à attirer du monde (129 inscrits pour celui du mois d’août), celui qui s’est déroulé la semaine dernière a fait le plein ! "Nous avons clôturé les inscriptions plus tôt que prévu car ils étaient déjà 210 à avoir validé leur bulletin de participation plusieurs jours avant la date fatidique ! Le Bertransart possédant trois courts indoor, il ne nous aurait pas été possible d’en accueillir plus en une seule semaine. Et pourtant le tournoi n’a été annoncé sur le site de l’AFT assez tardivement. Cet engouement nous a un peu surpris… et ravis aussi !"

Ce tournoi a permis à plusieurs jeunes de l’école du Bertransart de se mettre en valeur. Mention spéciale pour Assia Yesil (C30.5) qui, pour son premier tournoi, a remporté ses trois matchs des dames 5 en deux petits sets. Deux autres joueuses du Bertransart ont atteint la finale sans pouvoir toutefois l’emporter: Sophia-Elena Nicolae (B + 4/6) en dames 2 et Cristina Popa (C30.1) en dames 4, battue par Laurie Labruyère (C30.1) du TC Bois du Prince. Chez les garçons, Nathan Simons (C30.5) est lui aussi finaliste en messieurs 6 après quatre belles victoires.

À noter que deux joueurs du TC Gerpinnes ont remporté leur série: Benoît Godart (C30.1) en messieurs 5 et Sébastien Durant (B + 4/6) en 35-3.

Les doubles au TC Montagnard

Est-ce l’effet Delphine ? Toujours est-il que de nombreux joueurs du club de Mons étaient là. L’un d’entre eux a raflé un titre (Maxence Delwick en messieurs 3) mais le palmarès recense aussi parmi les vainqueurs un Cinacien (Thomas Sensée en messieurs 2), un Bruxellois (Alexandre Maaliki en messieurs 4), un Templousien (Lucas Pondeville en messieurs 6), deux Havrésiennes (Lorane Anceau en dames 2 et Sarah Kalokyris en dames 3), un Brainois (Philippe Delhaye en 35-4), un Baudourois (Christophe Melis en 35-5) et un Taminois (Jérémie Bibbo en 35-6).

Les joueurs et joueuses qui préfèrent le double avaient la possibilité de se rendre au TC Montagnard. Frédéric Tedaldi et Valérie Macq (mixte 6), Marvin Tack et Aymeric Verbaert (messieurs 7) ont gagné à domicile. À noter aussi les doublés de Fabien Drugmand, Olivier Decalf et Rémi Filée. Les Stevens père et fils, Éric et Simon, ont quant à eux été battus en finale.