Ransart pouvait revendiquer davantage

Ransart s’est incliné ce dimanche face à Molenbaix, un des ténors de la série. André Vincent, l’entraîneur ransartois avait la mine déconfite après la rencontre et pour cause. « Nous avons une bonne maîtrise du jeu et sur l’égalisation nous avons cinq minutes de flottement, puis on encaisse le second but et cela nous coupe les jambes. C’était à nous de repartir de l’avant nous devions exploiter les contres mais malheureusement nous perdons le bénéfice du travail fourni en première période où nous étions largement au-dessus. Il était difficile de changer quelque chose car cela fonctionnait bien. Nous ne devions pas perdre ce match, car nous prestons bien jusqu’à leurs buts ? Un match frustrant pour les joueurs et entraîneurs. »

Fabrizio Rizzoli
 Yannick Prévot regrette le scénario du match face à Molenbaix.
Yannick Prévot regrette le scénario du match face à Molenbaix. ©ÉdA – Christophe Béka 

Yannick Prévot, le capitaine des Carolos enchaînait avec amertume: "On a le match en main ça roule bien puis leurs buts nous ont coupé l’herbe sous le pied, on a essayé de revenir au score. Il ne reste qu’à penser à la suite. Notre équipe montre deux visages par moments, c’est difficile à expliquer. En général lorsqu’on mène, on arrive à conserver le résultat mais pas ce dimanche et on ne récolte rien d’où le sentiment de frustration."