Le dur apprentissage se poursuit

Le Sporting de Mont-sur-Marchienne n’a pas gagné de match en D1 LFH. Est-il monté trop vite ? Il faudra élever le niveau pour se sauver.

Geoffroy BRUYR

Après un début de saison très difficile avec un seul petit point gagné en six rencontres de D1 francophone, le Sporting de Mont-sur-Marchienne espérait se relancer samedi soir dans son complexe sportif en recevant l’EHC Tournai, quatrième du classement général. Mais après un début de rencontre intéressant, il s’est une nouvelle fois lourdement incliné contre plus fort (22-35). La transition entre la Promotion Brabant-Hainaut, où évoluaient encore l’an dernier les Sportingmen, et l’élite francophone est donc plutôt difficile. Et les nombreux blessés ne facilitent pas la tâche du staff technique. "C’est surtout en défense que nous sommes déforcés et nous ne pouvons pas amener de la rotation dans l’effectif comme nous le voudrions", relève le coach adjoint Garhib Samraoui, lui-même joueur et qui fait lui aussi partie de la liste des indisponibles.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...