L’Olympic est sur la bonne voie

Toujours sans Piérard et Hoebeke, l’Olympic n’a pas démérité chez un ténor. « En affichant cet état d’esprit, nous compterions moins de revers, note Pascal Chouli. Le duel a été équilibré. Nos changements de défense, notamment la zone 3-2, notre vigilance au rebond et les gros matchs des deux Lefebvre et de Thomas Blaise ont permis de rester dans le coup. Lorsque la défense s’est refermée sur ce trio, nous avons manqué de physique et de métier. On n’est plus en P1. Soit, la rigueur commence à venir. » Dom.A.

Dom.A.Ph. Gu.

17-14, 18-16, 20-23, 19-12

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.