Elian Groenne remet les pendules à l’heure

Pas d’erreur de parcours cette fois pour lui à la Corrida de Chimay et une victoire qui s’est rapidement dessinée.

Geoffroy BRUYR
 Moins de monde qu’espéré à la Corrida de Chimay: 186 coureurs au total des deux distances.
Moins de monde qu’espéré à la Corrida de Chimay: 186 coureurs au total des deux distances. ©ÉdA – 6043795734 

L’an dernier, après tant de courses virtuelles organisées un peu partout, la Corrida de Chimay avait été l’une des premières à se dérouler comme avant la crise du covid. Deux cent vingt runners y avaient pris part: c’était une grosse centaine en moins qu’en 2019 mais un beau peloton tout de même. Toutefois, depuis lors, la fréquentation dans les joggings régionaux est en nette baisse. Cela s’est malheureusement encore vérifié vendredi soir puisqu’ils n’étaient que 186 au départ de la 9e édition, auxquels on peut rajouter une cinquantaine de jeunes foulées. Une participation dans la lignée des autres manches du Guérit alors que la corrida est traditionnellement la plus populaire du challenge. Mais l’ambiance y était et l’organisation, bien rodée, à la hauteur.