Réveil namurois à la reprise

Les jeux de 40 à 2 se multipliaient en première armure. Via un quinze de Donadello, une belle livrée de Lecomte ou un rechas hors-cadre de Mine, les deux équipes faisaient jeu égal jusqu’à 3-3. Jassogne inscrivait 3-4 mais la réplique de Dagnicourt était immédiate : 5-5. Un service de Di Santo et un rechas au large de Gaïe Charloteaux amenaient 7-5 au repos. Sur sa lancée, Pironchamps avançait à 10-6. À partir de là, la frappe locale restait muette et le duo Dussard-Eddy Charloteaux remisait tout dans le tamis. Du coup, Senzeilles alignait 7 jeux de suite. Dom.A.

Dominique Anciaux

PIRONCHAMPS: Dehuy et Lecomte; A. Di Santo, Dagnicourt et Mine.