Bonnet: «C’était dur, mais c’était cool»

Théo Bonnet a savouré son premier Circuit de Wallonie, qu’il a terminé avec le premier peloton, celui des stars comme Philippe Gilbert.

Julien Gillebert
 Théo Bonnet, tout sourire à l’arrivée du Circuit de Wallonie.
Théo Bonnet, tout sourire à l’arrivée du Circuit de Wallonie. ©ÉdA – 502116902447

Il avait un visage radieux à l’arrivée. Théo Bonnet était très satisfait de son premier Circuit de Wallonie. De sa première course avec les pros. Le régional de l’étape s’est classé septantième de cette épreuve relevée, dominée par l’Italien Andrea Pasqualon, devant Axel Zingle et la légende Philippe Gilbert. Il a livré ses impressions en se faufilant parmi les spectateurs, entre les rangées des bus des armadas du World Tour, des plus grandes équipes du peloton professionnel.