Émilien Demanet, l’éclaircie dans la grisaille

Le Wépionnais a franchi pour la première fois le cap du premier tour à l’Astrid Bowl de bien belle façon. La plupart des autres Belges ont perdu.

Geoffroy Bruyr
 Émilien Demanet a franchi le premier tour de son mini-Roland Garros.
Émilien Demanet a franchi le premier tour de son mini-Roland Garros. ©ÉdA – 502111726824 

La première journée du tableau final de l’Astrid Bowl est traditionnellement celle des Belges avec de nombreux compatriotes sur le court. Et notamment Émilien Demanet. Classé 161emondial, le Namurois avait obtenu une invitation pour participer au tournoi. Le tirage au sort lui avait désigné comme adversaire l’Indien Aman Dahiya, 91emondial. Ce match, Émilien l’a pris par le bon bout, faisant le break à 3-3 pour empocher le premier set 6/3. La rencontre a ensuite été interrompue par la pluie une grosse demi-heure alors que l’Indien menait 1-2. Mais au retour des vestiaires, Émilien, très déterminé, a empoché les cinq jeux suivants pour se qualifier pour le deuxième tour. "Un bon premier match de ma part, commenta-t-il à sa sortie du court. J’avais à cœur d’honorer la wild-card que j’avais reçue et de faire mieux que l’an dernier. C’est chose faite! Ne pouvant prendre part à Roland-Garros la semaine prochaine, ce tournoi, c’est mon mini-Roland!"