Verdict logique

Les Namurois ont rapidement pris l’ascendant à Farciennes. Les visiteurs ont mieux respecté les limites du jeu que les hôtes de maison. Les visiteurs ont également frappé plus fort, à l’image de Doucet, auteur d’une dizaine de balles au-dessus, et Romuald Denis (5). En face, Laurent Di Santo (5) est apparu plutôt esseulé. Les Carolos ont par ailleurs joué avec leur bonheur en laissant filer un jeu de 40 blanc et deux jeux de 40-15. Pour le gain du jeu, cela a pesé lourd dans la balance. À 3-9, le plus dur était fait pour Aisemont, qui ne tardait pas à filer au but. Dom.A.

Dominique Anciaux

PIRONCHAMPS: Bauval et Gilboux (Chauvaux à 2-7); L. Di Santo, Mine et Bordigoni.