Le bal des futurs champions

Douze anciens numéros 1 mondiaux, dont Roger Federer, sont passés par l’Astrid Bowl, dont la 57e édition débute samedi avec les qualifications.

Geoffroy Bruyr
 Le Namurois Émilien Demanet a reçu une wild-card.
Le Namurois Émilien Demanet a reçu une wild-card. ©ÉdA – 502104141905 

Dès samedi, le Centre de Délassement de Marcinelle vibrera à nouveau aux coups de raquette des meilleurs joueurs juniors mondiaux de tennis. Huit mois après sa précédente édition qui avait été déplacée en septembre en raison de la pandémie, l’Astrid Bowl retrouve sa semaine habituelle, la dernière du mois de mai. "Nous nous réjouissons d’accueillir comme avant joueurs, coaches et spectateurs, évoque Philippe De Raeve. Nous devrions à nouveau assister à des rencontres de très haut niveau durant toute la semaine, en espérant évidemment que la météo soit avec nous! En cas de pluie, des matchs seront programmés dans des clubs disposant des courts couverts, au RTC Chapelle, principalement."