La belle épopée des Fleurusiennes

Elles étaient six en août. Elles sont au tour final pour monter en P1 en ce mois de mai. Les filles du WSAC Fleurus vivent une belle aventure.

Hadrien Meignant
 Les Fleurusiennes ont su former un groupe uni pour frapper à la porte de la P1.
Les Fleurusiennes ont su former un groupe uni pour frapper à la porte de la P1. ©ÉdA

Tout s’est joué à la dernière journée. Goutroux a perdu contre Monceau et Fleurus l’a emporté (3-0) contre le vice-champion, Erpion. "C’était le plus beau match des filles. Un véritable exploit, se réjouit Alicia Sanfilippo, la coach du WSAC. On a joué avec un excellent esprit d’équipe. Cette force mentale, c’est ce qui a fait notre force au cours de la saison. On parvenait parfois à changer totalement une rencontre alors qu’on perdait 4-0 à la mi-temps." Les filles de Sanfilippo et Marquet, la T2, se mettent désormais à rêver de la P1. Il faudra, pour y arriver, triompher lors d’un tournoi triangulaire avec Soignies et Hensies. "Je ne mets pas de pression aux filles. On prend cela comme une expérience. Si on n’y arrive pas cette fois-ci, on visera le titre la saison prochaine tout simplement" , poursuit la T1.