Une apothéose pour Châtelineau

La Castellinoise a disputé deux rencontres ces deux derniers jours en Superdivision. La première s’est soldée par une défaite face à Sokah Hoboken. Le score de 4-2 reflète bien la forme des deux équipes. « Sokah était plus fort que nous, mardi soir, avance Michel Mathy, le président de la Palette Patria. Finalement ce résultat ne change pas grand-chose à notre saison réussie. Nous devons nous imposer à Diest pour espérer décrocher le titre. »

 Enio Mendes et la Castellinoise peuvent réaliser le doublé cette saison.
Enio Mendes et la Castellinoise peuvent réaliser le doublé cette saison. ©ÉdA
Vincent Maljean

La Castellinoise a disputé deux rencontres ces deux derniers jours en Superdivision. La première s’est soldée par une défaite face à Sokah Hoboken. Le score de 4-2 reflète bien la forme des deux équipes. "Sokah était plus fort que nous, mardi soir, avance Michel Mathy, le président de la Palette Patria. Finalement ce résultat ne change pas grand-chose à notre saison réussie. Nous devons nous imposer à Diest pour espérer décrocher le titre."

Pour que ce dernier match de la saison puisse être déterminant pour le titre de champion de Belgique, les Castellinois devaient s’imposer face au Logis Auderghem hier soir. Dans une rencontre compliquée, Mendes s’imposait. Darcis suivait l’exemple du Portugais. Piéraert, auteur d’une saison exceptionnelle, offrait le premier point aux Bruxellois en cédant face à Coméliau. Mendes et Swartenbrouckx apportaient les deux succès qui permettaient d’assurer le succès de la Palette Patria.

Les Castellinois peuvent encore remporter la coupe de Belgique et être sacrés champions de Belgique. Ils devront, pour cela, vaincre deux fois Diest et une

fois Sokah.