Pas de choc à Couillet

Le duel au sommet de la journée n’a pas eu lieu, les Roviens, deuxièmes classés, ne se sont pas rendus à Couillet : « Entre les blessés et les garçons partis en P3, je n’ai pu convoquer que 12 joueurs, explique leur coach Patrick Djeddane. Deux d’ent

H.M.
Pas de choc à Couillet

Le duel au sommet de la journée n’a pas eu lieu, les Roviens, deuxièmes classés, ne se sont pas rendus à Couillet:"Entre les blessés et les garçons partis en P3, je n’ai pu convoquer que 12 joueurs, explique leur coach Patrick Djeddane.Deux d’entre eux ont déclaré forfait durant le week-end. La mort dans l’âme, j’ai dû téléphoner aux représentants de Couillet pour leur annoncer que nous ne venions pas."Ce problème risque hélas de persister.