Les Gayolles sentent le danger

Avec des mal lotis qui se rebiffent et un nombre incertain mais conséquent de futurs relégués, un petit groupe de formations aux portes de la colonne de gauche restent en danger. C’est le cas de Gilly et Houdeng, qui s’affrontent demain. « On sent la

E.G.
 Les Gilliciens devront lutter jusqu’à la dernière journée pour leur maintien.
Les Gilliciens devront lutter jusqu’à la dernière journée pour leur maintien. ©ÉdA – Christophe Béka 

Il reste cinq rencontres pour s’écarter au maximum de la zone de déflagration."Nous savons tous que notre salut passe par la prise régulière de points, surtout contre des clubs comme Houdeng."Avec 33 unités, les deux camps se retrouvent, en effet, dans les mêmes draps."Les Houdinois ont très bien commencé avant de rentrer dans le rang, commente Marco Capacci.Mais cela reste un collectif du top, une valeur sûre de l’élite provinciale qui devrait se maintenir sans trop de problèmes."