Un projet 100% wallon

Le docteur Denis Dufrane le confirme: «Cette ligne automatisée de découpe et de préparation de greffons osseux, c’est une première mondiale, c’est aussi un projet 100% wallon».

S.G.
Un projet 100% wallon
Le docteur Denis Dufrane évoque également la manière dont l’outil est structuré. ©ÉdA – 40846383196

Il énumère les sources d’investissement, pour un total «de plusieurs millions», qu’il préfère garder évasif: «Nous sommes trois cofondateurs privés, l’industriel Olivier Bühlmann, mon papa, Jean-Jacques Dufrane, directeur chez Industeel, et moi-même. Nous avons reçu deux soutiens bancaires, un prêt conditionné de la part de Sambrinvest et une avance sur résultats de la DG06».