Boucle du Hainaut: vers le dialogue

Le projet de ligne à haute tension entre Avelgem et Courcelles a mis de l’électricité dans l’air. Mais la tension pourrait retomber.

F.H.
Boucle du Hainaut: vers le dialogue
Le ministre Crucke demande notamment d’étudier une «maximalisation du souterrain». ©L’Avenir – F.H.

Le dossier du projet de ligne à haute tension (380 kV) entre Avelgem et Courcelles est presque arrivé subrepticement dans les différentes communes concernées, et cela même si tout était écrit noir sur blanc (hormis un tracé précis) dans le Plan de Développement Fédéral (PDF) soumis à enquête publique à la fin de l’année 2018 et approuvé fin avril par la ministre fédérale de l’Énergie Marie-Christine Marghem.