Châtelineau : la maison de repos, davantage un lieu de vie

Les maisons de repos doivent être davantage des lieux de vie. C’est la conviction de la Fondation Roi Baudouin, qui soutient le modèle Tubbe. Le Sart Allet est partie prenante.

B.W.
 L’objectif de Tubbe est notamment d’impliquer davantage les résidents dans le programme d’activités.
L’objectif de Tubbe est notamment d’impliquer davantage les résidents dans le programme d’activités. ©D.R.

Les maisons de repos sont, a priori, souvent perçues comme des lieux de soins, avant d’être des lieux de vie. Ceux qui y travaillent et ceux qui les dirigent s’emploient à faire évoluer cette perception. La Fondation Roi Baudouin, avec le soutien de Belfius, a voulu aller encore plus de l’avant afin que la relation, la participation et l’autonomie se développent en ces lieux qui, en Belgique, accueillent 125 000 personnes. Pour cela, la Fondation a choisi Tubbe, un mode de gestion des maisons de repos venu de Scandinavie. La maison de repos et de soins Le Sart Allet, à Châtelineau, fait partie des 35 établissements dont le projet rentré auprès de la Fondation a été retenu.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...