Incendie chez Cometsambre à Châtelineau: une nuit de surveillance, il n'est plus recommandé de se confiner

Les pompiers puis les ouvriers du site ont surveillé les lieux toute la nuit. La cause de l’incendie est probablement accidentelle.

 Les riverains ont été confinés durant la nuit, pour éviter de respirer les fumées.
Les riverains ont été confinés durant la nuit, pour éviter de respirer les fumées.

La Ville de Châtelet a annoncé vendredi matin, sur Internet, la fin du confinement demandé à la population à la suite de l’incendie qui s’est déclaré jeudi soir sur le site de Cometsambre à Châtelineau (Châtelet, province de Hainaut).

Les pompiers de la zone de secours Hainaut-Est étaient intervenus jeudi soir, peu avant 17h sur le site de Cometsambre pour éteindre les flammes provenant d’un tas de déchets métalliques et non métalliques. "Deux pompes et quatre citernes, dont une de la caserne de Sambreville, ont été envoyées sur place. Une des pompes de l’entreprise a directement été utilisée dans la Sambre à proximité. Le tas de déchets faisait environ 50 mètres sur 80", a indiqué vendredi matin le porte-parole de la zone de secours.

Pas de blessé

La Ville de Châtelet avait appelé la population à se confiner à la maison, avec fenêtres et portes fermées. "C’était plus à titre préventif, la fumée n’était pas spécialement toxique, mais elle était très dense et épaisse et visible à plusieurs kilomètres, a ajouté la zone de secours. Après quatre heures d’intervention, nous avons pu rentrer à la caserne. Ce sont les ouvriers du site qui ont assuré la surveillance des lieux durant la soirée et la nuit."

La Ville de Châtelet a levé vendredi matin sa recommandation de confinement pour les citoyens. Aucun blessé n’est à déplorer. Selon les pompiers, l’origine du sinistre est probablement accidentelle.