Bien plus qu'un simple potager

Habitant du quartier proche du parc, Pascal Carvutto est très intéressé par une parcelle. Passionné de jardinage depuis dix ans, il possède déjà un petit potager et une parcelle de... jardin partagé à Bouffioulx. Pour lui, l'expérience est très enrichissante. «Faire un jardin soi-même, c'est déjà intéressant pour la santé, pour l'environnement et financièrement. C'est aussi valorisant de produire soi-même, de se maintenir en activité. Et puis, un jardin partagé, c'est intéressant sur le plan relationnel, intergénérationnel. À Bouffioulx, c'est un "papy" de 84 ans qui me donne ses conseils, me transmet son savoir. Avec un jardin partagé, on participe à un acte citoyen. Ça améliore le climat général, la sécurité. Ça responsabilise les gens et cela les incite à respecter le travail d'autrui.» Le jardin pourra être aussi un lieu d'échanges, et pas seulement de graines. Il pourra même être le point de départ d'autres activités organisées dans le cadre du plan de cohésion sociale, par exemple apprendre à cuisiner ou cuisiner sainement. B.W.