Charleroi: la Grande Dérive, randonnée de 54 kilomètres, est accessible dès ce samedi 27 mai

Après la Boucle Noire, la nouvelle expérience de l’Éden et de Chemins des Terrils est disponible. 54 km de découverte, du 27 au 29 mai.

Sebastien Gilles
 Nature, ville, entre-deux, tout se donne à voir à travers les 54 kilomètres de la Grande Dérive (GRP1666). Le guide est téléchargeable ce samedi.
Nature, ville, entre-deux, tout se donne à voir à travers les 54 kilomètres de la Grande Dérive (GRP1666). Le guide est téléchargeable ce samedi. ©ÉdA – 60101808007 

Empruntée par des randonneurs expérimentés comme par des familles depuis déjà 10 ans, la Boucle Noire a fini par inspirer un nouveau challenge à ses créateurs, dont Micheline Dufert et Francis Pourcel: voici la Grande Dérive, une randonnée périurbaine de plus de 50 kilomètres. Certes, on ne présente plus la Boucle Noire, cette balade urbaine de 22 kilomètres, qui vient se rattacher au GR 412 et qui chemine du sommet des terrils de Dampremy, Marchienne et Roux jusqu’aux chemins de halage de l’Eau d’Heure, de Sambre et du canal Charleroi-Bruxelles. La Grande Dérive, elle, sera à découvrir en ce week-end de Pentecôte. Plusieurs tronçons de ce nouveau parcours avaient été défrichés par les équipes de l’Éden et leurs partenaires, notamment pendant les périodes de confinement dues à la pandémie de coronavirus. Cette fois, la Grande Dérive se dévoile dans son intégralité: départ ce samedi 27 mai dès 9 heures, de l’Auberge de Jeunesse, rue du Bastion d’Egmont, à Charleroi ; arrivée estimée lundi 29 mai, vers 13 heures, au châssis à molette de la rue Fosse du Bois, à Monceau-sur-Sambre.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...