Charleroi: il vend de la cocaïne, après avoir travaillé au noir

Deux ans de prison ont été requis contre le champion de lutte en Algérie, qui s’est mis à vendre après la perte de travail au noir.

L.C.
 Il écoulait sa marchandise sur le boulevard Bertrand.
Il écoulait sa marchandise sur le boulevard Bertrand. ©Photo News

Le trafic de produits stupéfiants pollue les rues carolos. Le parquet et la police unissent leurs forces pour éradiquer ce triste phénomène. Le 17 novembre dernier, au boulevard Jacques Bertrand à Charleroi, le PSO (Peloton sécurisation et ordre public) de la police intervient face aux agissements suspects d’Omar. "Une personne, identifiée comme le client, tend de l’argent au prévenu. L’acheteur, interpellé juste après la transaction, confirme avoir acheté une boulette de cocaïne pour 14,90 € ", précise le substitut Vervaeren.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...