Subsides wallons aux communes: la manne infernale

Les communes wallonnes croulent sous les appels à projets de la Région. C’est bien. C’est de l’argent. " Mais il faut revoir complètement le système ", plaident les 30 bourgmestres de Charleroi Métropole. On enfonce le clou.

Pascale Serret
 «La piscine, à cause du contexte, voit son financement passer de 46% à 23%…»
«La piscine, à cause du contexte, voit son financement passer de 46% à 23%…» ©ÉdA – 60403239276 

L’alimentation, la biodiversité, la propreté publique, la digitalisation… "Depuis novembre 2021, pas moins de 42 appels à projets à destination des pouvoirs locaux ont été répertoriés. Le budget global est estimé à 2 milliards d’euros", lit-on dans une note rédigée par le groupe de travail que la Conférence des 30 bourgmestres de Charleroi Métropole. Objet de la note: la subsidiation wallonne, bien utile pour concrétiser un paquet de projets communaux et d’infrastructures, mais qui impose parfois un parcours du combattant aux pouvoirs locaux.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...