Lodelinsart: avec le labo mobile du CHU, les chirurgiens ont la chance de se faire la main sur un (vrai) pied

Première au CHU Marie Curie. Des chirurgiens en formation ont bénéficié d’un labo mobile pour pratiquer des interventions sur des membres de défunts.

Benoît Wattier
 Les jeunes chirurgiens ont pratiqué des arthroscopies sous l’œil de leurs formateurs.
Les jeunes chirurgiens ont pratiqué des arthroscopies sous l’œil de leurs formateurs. ©ÉdA 60401058944 – B.W.

Huit post-gradués en médecine, tous en 3e année de chirurgie, ont eu la chance de bénéficier d’un laboratoire mobile de chirurgie orthopédique, hier, sur le site du CHU Marie Curie (ISPPC) à Lodelinsart. Ils ont pu pratiquer des interventions sur du matériel humain provenant de défunts ayant légué leur corps à la science. Une situation d’apprentissage qui procure plus d’un avantage, mais qui, à ce stade de la formation, est trop peu courante.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...