Charleroi : le règlement de Police oblige l'utilisation de feux d'artifice à bruits contenus

Respect du voisinage mais aussi prise en compte du bien-être animal. La Ville rappelle les points du règlement général de Police.

Sébastien Gilles
 L’échevine du Bien-être animal insiste sur le RGP carolo qui interdit les feux d’artifice trop bruyants.
L’échevine du Bien-être animal insiste sur le RGP carolo qui interdit les feux d’artifice trop bruyants. ©Heymans 

C’est déjà en juillet 2022 que la ministre régionale du Bien-être animal, Céline Tellier, avait adressé un courrier aux villes et communes wallonnes pour leur rappeler la possibilité d’interdire l’utilisation des feux d’artifice et, à tout le moins, des feux d’artifice bruyants, sifflants et pétaradants. Le bien-être des animaux est devenu une valeur importante de la société humaine et l’usage a malheureusement prouvé que les feux d’artifice étaient source de stress, voire de mort, causant notamment des arrêts cardiaques chez les chiens, les chats et les chevaux, sans parler des oiseaux, victimes immédiatement placées sur la route des fusées colorées et autres tirs crépitants de mortier.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...