Charleroi: sous alcool et médicaments, il entre "en furie"

Le 26 avril 2020, à Ransart, la police de Charleroi intervient au domicile du couple formé par Serge et sa compagne, pour des faits de violence conjugale.

l.c.

Sur place, les agents sont accueillis par Serge. Ce dernier, torse nu, ne semble pas inquiet de la situation et esquisse même un petit sourire narquois. Invité à quitter les lieux, l’homme embarque une manne avec des affaires. Une fois au rez-de-chaussée, il attrape la nuque de sa compagne. "Ce n’est pas un coup, mais je l’ai plutôt saisie comme pour lui dire ‘‘tu vois à quoi on arrive avec ces conneries’’", estime le prévenu. Faux, décide le tribunal correctionnel en considérant qu’il s’agit bel et bien d’un coup.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.