Charleroi: elle doit retirer 50€ du compte de son oncle, elle prend six fois plus

La jeune maman, qui confirme désormais avoir cessé de consommer de la drogue dès qu’elle a appris sa grossesse à 4 mois, a été condamnée à 15 mois de prison par défaut pour une fraude informatique et un abus de confiance.

L.C.
BELGA-AFP banque billet distributeur bancontact dab.jpg
©BELGA/AFP

La victime n’est autre que l’oncle de Madison. En janvier 2022, ce dernier prêtait de l’argent à sa nièce, que ce soit par virement, en liquide ou en filant sa carte de banque. Mais Madison a sans doute pris trop la confiance, alors qu’elle était censée retirer 50 euros. "Elle ne conteste pas avoir retiré plus que ce qui était prévu", admet M Rooselaer, l’avocate de la prévenue. Au total, Madison a effectué trois retraits: 150 €, 120 et 70 €, portant le préjudice financier à 340 €. Soit quasiment six fois plus que ce qui était prévu.

Pour la défense, l’opposition formulée contre le jugement doit permettre à la prévenue d’obtenir une mesure de faveur. Face à la justice, une suspension simple du prononcé ou une peine de travail sont sollicitées. Pour le parquet, un encadrement avec des conditions probatoires semble plus adéquat pour surveiller Madison, qui dispose toujours du soutien financier de son oncle.

Jugement le 1er décembre.