Une femme interpellée à l'aéroport de Charleroi avec 6 kilos de cocaïne

Gaëlle, la mule condamnée à 2 ans de prison, devra se tenir à carreau durant 5 ans pour éviter de purger la peine de prison.

L.C.
 La prévenue ne conteste pas avoir joué le rôle de mule.
La prévenue ne conteste pas avoir joué le rôle de mule. ©ÉdA – 60307281768 

Le 30 juin dernier, c’est une impressionnante saisie qui fut opérée par les services douaniers du BSCA. 6,480 kg de cocaïne, dans six paquets conditionnés et répartis dans la valise de Gaëlle, ont été scannés au contrôle de sécurité.

Débarquée sur le sol belge au départ de la Martinique, Gaëlle ne contestait pas avoir joué le rôle de mule, pour une personne. "Je n’ai pas pensé aux conséquences de ce que je faisais. J’ai accepté directement sans réfléchir pour obtenir 10 000 euros, somme que je n’ai finalement pas eue. Je ne connaissais pas la personne qui m’a contactée pour faire le transit en Martinique. Je ne savais pas qu’il y avait autant de cocaïne."

La femme avait accepté la mission dans un but de lucre, à la suite de difficultés financières. Comme requis par le parquet, la mule a écopé de deux ans de prison. Pas avec une suspension du prononcé, comme plaidé par la défense, mais bien avec un sursis simple de 5 ans.