Charleroi: ivre, il se défoule sur une télévision

C’est sans avocat que Jérémy a décidé de se défendre, ce lundi matin, devant la 11e chambre du tribunal correctionnel de Charleroi. Deux préventions, qui ont eu lieu le 21 janvier 2021, lui sont reprochées : une violation de domicile et la dégradation d’une télévision au domicile de Pascal.

L.C.

Sans la moindre difficulté, Jérémy reconnaît ses torts. Oui, il a forcé le passage et il s’est emporté sur le bien matériel. En cause ? Une dette impayée. “J’étais déjà allé chez lui à plusieurs reprises pour récupérer l’argent. Là, j’avais bu un verre et ça s’est mal passé. Quand il a ouvert la porte et qu’il m’a reconnu sous mon masque chirurgical, il m’a refermé la porte au nez”, explique le jeune homme.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.