À Charleroi, deux salles de fêtes inaccessibles en raison d'une faillite

Deux des salles de spectacle de la ville de Charleroi sont inaccessibles depuis des mois en raison de la faillite de l’entreprise chargée de leur rénovation.

D.A.
 L’échevin en charge des Bâtiments Xavier Desgain ne se risque pas à avancer d’échéances pour les réouvertures.
L’échevin en charge des Bâtiments Xavier Desgain ne se risque pas à avancer d’échéances pour les réouvertures. ©D.A.

Subir la faillite de l’adjudicataire d’un marché public de travaux, c’est l’angoisse des pouvoirs locaux. Et pour cause. Tout est bloqué pendant des mois, voire des années. Et il faut reprendre les procédures à zéro. Sur deux de ses chantiers de rénovation de bâtiments, Charleroi vit ce cauchemar. La Ville est en effet confrontée à l’arrêt des travaux de remise en conformité incendie de l’hôtel de ville, ce qui empêche la réouverture de la salle des fêtes du bâtiment classé. Au Centre Temps choisi à Gilly, même situation.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.