Roux: ralentis par l’ambulance, un père et son fils la bloquent et rouent de coups l’ambulancier

La scène a eu lieu lundi après-midi à Roux. Un père et son fils, pas satisfaits de la « lenteur » de l’ambulance, ont agressé l’ambulancier…

L.C.
 Les deux individus ont bloqué l’ambulance, ont sorti l’homme du véhicule et se sont acharnés dessus.
Les deux individus ont bloqué l’ambulance, ont sorti l’homme du véhicule et se sont acharnés dessus.

Les mots manquent pour qualifier cette agression lâche dont a été victime un ambulancier de la société R-Médic basée à Monceau-sur-Sambre. Lundi après-midi, alors qu’une ambulance était requise pour une intervention à Roux, l’ambulance conduite par l’épouse de l’ambulancier a été dépassée par un véhicule sur la route.

" L’ambulance ne roulait pas assez vite pour le conducteur de la voiture. Le véhicule a dépassé l’ambulance avant de lui bloquer la route. Les deux hommes ont sorti notre ambulancier, l’ont tapé contre le mur avant de lui taper dessus. L’un d’eux avait même sorti une lame ", confie Éric Romain, l’un des deux gestionnaires de la société R-Médic.

Roux: ralentis par l’ambulance, un père et son fils la bloquent et rouent de coups l’ambulancier

En état de choc

Avisé des faits, le parquet de Charleroi confirme que l’ambulancier a été roué de coups. Alors que des coups de couteau portés à la jambe de l’ambulancier étaient évoqués par le parquet, il n’en est fort heureusement rien. " Il a été frappé à la tête, à la nuque, mais il n’a pas été planté, fort heureusement. Il y a eu énormément de gens qui sont sortis dans la rue en entendant les cris ", témoigne le patron de la société, choqué par les événements. Il a pu avoir des nouvelles rassurantes de son employé. " Il présente des bleus suite aux coups et il est évidemment choqué. Son épouse, qui était la conductrice de l’ambulance, l’est également. On parle avec lui pour essayer de faire redescendre la pression, mais il est clairement perturbé. Il vient tout juste d’être papa et je n’ai jamais eu le moindre problème avec lui sur les interventions qu’il a effectuées. "

Les auteurs de l’agression ont été privés de liberté et étaient lundi en fin de journée auditionnés.

Selon le parquet, il s’agit d’un père de famille et de son fils. " C’est vraiment choquant cette scène de violence. On fait un métier où l’on aide les gens et on subit ce type de comportement ", déplore Éric Romain.