Gilly n’est toujours pas rassuré

Ce n’est pas face à Belœil, qui rêve toujours au titre, que Gilly devait avancer vers son maintien. Mais un bon résultat était envisageable. Les Gilliciens devaient, pour cela, se montrer très concentrés dès les premières minutes de la rencontre. Et pourtant, dès la 6e, Mouffe devait intervenir devant Aneddam. Au quart d’heure, Seyhan, sur coup franc, touchait le poteau des buts de Gueguin. Ce sont les deux seuls faits marquants à l’issue d’une période initiale très brouillone.

Vincent Maljean
Gilly n’est toujours pas rassuré

Arbitre: M. Vandesande.