Le doigt sur deux chantiers qui font mal à Gilly

À Charleroi, le chef de groupe PS du conseil communal Jean-Philippe Preumont a épinglé deux chantiers en souffrance. Embellies en vue.

Didier Albin
Le doigt sur deux chantiers qui font mal à Gilly
Seul un trottoir de la rue Lison a été rénové. Du côté de l’entité de Châtelet. Sur le territoire de Charleroi, les travaux seront programmés plus tard ©D.A.

Quand il s’agit de dossiers gilliciens, le chef de groupe PS du conseil communal Jean-Philippe Preumont a tendance à retomber dans les comportements ataviques du passé. Surtout quand ces dossiers sont sous la compétence de membres associés au PS dans la tripartite carolo. C’est ainsi qu’à défaut d’apostropher le bourgmestre en charge de l’Aménagement urbain pour les longueurs d’exécution du relifting de la place Destrée, l’élu a fait inscrire à l’ordre du jour deux autres chantiers gérés par l’échevin des Travaux Éric Goffart d’une part, et l’échevin des Bâtiments Xavier Desgain de l’autre.