Vols avec violence dans les rues de Charleroi: 3 ans ferme

Mohssine a par contre été acquitté des trois faits survenus sur la chaussée de Bruxelles à Dampremy. Ronald, son acolyte, obtient un sursis simple.

L.C.
Vols avec violence dans les rues de Charleroi: 3 ans ferme
©DedMityay – stock.adobe.com

Le 9 août, sur la chaussée de Bruxelles à Dampremy, trois agressions ont eu lieu en l’espace de quelques minutes. À chaque fois, un homme, décrit comme étant de type maghrébin et athlétique, a exhibé un couteau pour effrayer ses victimes et obtenir bijoux, portefeuille ou GSM. Une septuagénaire a fait les frais du suspect, qui lui a arraché un collier. Pour le parquet, nul doute que Mohssine était l’auteur de ses agressions. Lundi après-midi, le prévenu a cependant été acquitté au bénéfice du doute pour ces trois faits de violence. Aucun élément dans le dossier ne permet de le relier aux faits, selon le jugement.

Mohssine a, par contre, bien été condamné pour d’autres agressions. Le 11 août, deux agressions au mode opératoire similaire ont eu lieu en l’espace de quelques minutes à Montignies-sur-Sambre. Enfin, le 25 août, c’est un sac à main qui a été arraché par un individu. Puis, plus rien, jusqu’au 10 septembre où, ville basse, une femme subit le vol avec violence d’un billet de 100 euros planqué dans la coque de son GSM.

Par chance, une patrouille de la police locale est parvenue à interpeller Mohssine, non loin de là.

Aux côtés de Mohssine, sur le banc des prévenus, il y avait également Ronald. Ce dernier, suspecté d'avoir conduit Mohssine sur trois des vols, contestait avoir eu connaissance des intentions du premier prévenu. "Je le déposais où il me demandait d'aller et je l'attendais. Mais je ne savais rien." Ce dernier a finalement obtenu un sursis simple de 5 ans, avec un sérieux avertissement via une peine de 2 ans de prison.

Mohssine écope également d’un mois de prison supplémentaire pour avoir été en séjour illégal sur le territoire.