Féminicides: les deux inculpés restent en prison

La chambre du conseil a confirmé la détention préventive de Sergio S. et Ali H.

Lee Colonius
Féminicides: les deux inculpés restent en prison
Pour un premier contact et s’y retrouver, gratuitement. ©Flemal

Ces derniers jours ont été émaillés par deux tragiques événements dans la région. Samedi matin, Lucia V. a été tuée de plusieurs coups de couteau, rue de la Station à Jumet. Son compagnon, Sergio S., a admis avoir commis l’irréparable et a lui-même alerté les secours, juste après le féminicide. Il était connu pour des antécédents judiciaires de violence envers des femmes et était activement recherché par la justice à la suite de plusieurs condamnations. L’homme de 52 ans semblait jusque-là avoir quitté la Belgique.

Deux jours à peine après ce drame, un second féminicide a été commis rue Albert Ier à Trazegnies. Ali H., 33 ans, s'est rendu chez un voisin juste après avoir tué Lamia H., son épouse âgée de 22 ans. "Il a expliqué ce qu'il venait de commettre et la police a été avisée des faits. Le trentenaire a été privé de liberté sur place", confirmait le parquet de Charleroi lundi soir. La jeune femme, mère d'un jeune enfant, a été touchée par un unique coup de feu.

Les deux hommes restent en prison

Ali H. n'était pas connu pour des faits de violence envers des femmes, mais pour d'autres faits judiciaires. Inculpé pour homicide volontaire mardi, ce dernier affirme qu'il s'agit d'un accident. "Les faits ont eu lieu lors d'une dispute conjugale. Lui et son épouse se disputaient l'arme.", précisait Me Lauvaux, l'avocat d'Ali H.

Jeudi, sans réel surprise, la chambre du conseil de Charleroi a confirmé la détention préventive des deux inculpés. Sergio S. et Ali H. restent, pour un mois supplémentaire, derrière les barreaux.