Charleroi corrige Châtelet

À la maison, les Carolos ont prouvé qu’ils avaient les qualités pour jouer dans la cour des grands cette saison. Châtelet en a fait les frais.

Jérémy Delforge
Charleroi corrige Châtelet
Les Châtelettains n’ont pas trouvé de solutions face à des Carolos qui restent ambitieux. ©ÉdA – J-Ph. Pickar

Sincèrement, personne n'aurait imaginé que Charleroi puisse atomiser Châtelet, au cours du quart de finale de la coupe de Belgique. Mais si les Châtelettains ont trouvé le moyen de faire jeu égal au cours du début de rencontre, ils ont vite déchanté. La faute à quoi? La faute aux Bruxellois du Futsal Team. Ils ont joué juste, ils ont pris le jeu à leur compte. Liliu a même lancé un cinq entièrement issu de la capitale. Bakija, Beeckman, Bouzid notamment ont donné le tournis aux visiteurs. Quand ils parviennent à mettre leur qualité au service de la tactique, Charleroi est capable de rivaliser avec les meilleurs. "Je suis vraiment fier de mon groupe, lance Liliu, l'entraîneur des Carolos. C'est la preuve que ce noyau a les qualités nécessaires pour faire la différence cette saison. Je tiens d'ailleurs à remercier notre président. Malgré des résultats en dents de scie, il a conservé sa confiance en notre groupe."