Un avocat gratuitement? C’est possible via le CPAS

Des consultations, ouvertes à toutes et à tous, sont organisées quatre fois par mois par le CPAS, en collaboration avec le barreau de Charleroi.

J.VK.
Un avocat gratuitement? C’est possible via le CPAS
Pour un premier contact et s’y retrouver, gratuitement. ©Flemal

Si les deux dernières années ont été bousculées par le Covid et les mesures sanitaires, le CPAS de Charleroi organise depuis de nombreuses années des consultations juridiques. En collaboration avec le barreau de Charleroi, ces consultations sont non seulement gratuites, mais aussi ouvertes à l’ensemble des citoyens carolos, pas seulement aux bénéficiaires de l’action sociale. Autant le savoir.

En 2019, la dernière fois que les consultations se sont tenues de manière régulière, ce sont plus de 130 personnes qui ont pu rencontrer un avocat et être conseillés. En théorie, tous les domaines juridiques peuvent être abordés. "Je souhaite redonner de la visibilité à cette belle collaboration avec le barreau de Charleroi qui permet de proposer un service de qualité à tous, notamment celles et ceux qui n’osent pas ou qui ne savent pas comment entrer en contact avec un avocat", précise Philippe Van Cauwenberghe (PS), président du CPAS de Charleroi.

Le principe est simple : vous avez besoin d’un avocat pour introduire une action en justice, pour répondre à une convocation au tribunal, pour gérer un problème de dettes, pour voir les possibilités juridiques dans des domaines précis comme le droit de la famille, le droit des étrangers, le statut étudiant, le droit de roulage, la responsabilité civile, etc. Même le droit pénal peut être couvert lors de ces rencontres. L’avocat qui vous recevra pourra alors vous prodiguer des conseils et des explications juridiques ou sur la façon dont fonctionne la justice, et éventuellement vous aiguiller soit vers la médiation (trouver un accord avant d’aller devant un tribunal), soit vers un avocat spécialisé, soit vers un avocat pro deo – aujourd’hui appelée "l’aide juridique".

Quatre fois par mois, des avocats du barreau sont disponibles à heures fixes dans les cinq districts de Charleroi : l’Espace citoyen Porte-Ouest à Marchienne-au-Pont, le Passage 45 au centre-ville de Charleroi, ainsi que les antennes sociales de Jumet, Marcinelle et Gilly. "Les consultations ont lieu de 16 à 18 h et il est demandé aux personnes de se présenter avec leur carte d’identité, une composition de ménage et une attestation de revenus", précise tout de même le CPAS de Charleroi dans une communication.