Deyonghe, à son corps défendant

Ganshoren - Courcelles (d. 17 h)

D.A.
Deyonghe, à son corps défendant
Didier Deyonghe aurait souhaité céder le relais mais ses Courcelloises ne le veulent pas. ©ÉdA – J-Ph. Pickar

Ce dimanche, les hommes et les dames de Courcelles s’alignent en même temps. Didier Deyonghe croyait bien que le club avait déniché un coach afin de lui permettre de conclure son intérim à la tête de l’équipe féminine. David Pastorelli avait en effet proposé de remplacer Didier ce week-end. Connaissant bien le garçon, Deyonghe avait directement poussé pour que la direction transforme l’intérim en nomination. Las, c’était compter sans la réaction du groupe, bien décidé à profiter de la science de Didier jusqu’au terme de la saison. Quoi qu’il en soit, le BEC s’alignera presque au complet. La gastro de Sybille Coulisse est passée. Il manquera juste Zovi, qui doit revoir un orthopédiste sous peu.