Si Rintintin peut le faire…

Annie Bozzini est née en France à Angers. Après des études en sciences politiques, elle devient journaliste. Pendant douze ans, elle dirige la revue mensuelle Pour la danse.

Ensuite, elle se lance dans l’accompagnement d’artistes, avant de créer le centre de développement chorégraphique de Toulouse Midi-Pyrénées qu’elle dirige pendant vingt ans. Elle constate avec humour: «J’ai fait sciences po et assez peu d’études de danse, je dois dire. Mais j’ai toujours dansé en amateur, toujours».