Jogging: 180 coureurs face au chrono à Monceau-sur-Sambre

Malgré le Covid, l’ESM a obtenu l’autorisation d’organiser, comme chaque année, une course contre-la-montre dans le parc de Monceau.

Geoffroy BRUYR
Jogging: 180 coureurs face au chrono à Monceau-sur-Sambre
Le parc de Monceau a à nouveau pu accueillir des coureurs pour une compétition. ©ÉdA – 50876336416

L’Entente Spiridon Monceau (ESM) avait obtenu le feu vert des autorités communales pour organiser, comme chaque année, un contre-la-montre de 3 km dans le parc Nelson Mandela du château de Monceau-sur-Sambre. Afin de préserver la santé de tous et rester dans les normes dictées par le gouvernement, la pré-inscription était obligatoire et le nombre de coureurs autorisés à prendre le départ était limité. De plus, pour éviter les engorgements, les participants avaient tous reçu la veille un mail avec leur heure précise de départ.

Le premier départ était donné à 17 h 30 et ensuite toutes les 30 secondes. En dehors de l'échauffement, de la course et de la récupération, le port du masque était obligatoire. Les vestiaires étaient accessibles mais l'utilisation des douches interdite. Quant à l'après-course, le bar, ainsi que le barbecue se tenaient au rez-de-chaussée dans la grande salle, ceci afin de bénéficier également du grand espace extérieur. «Le comité est vraiment content de l'organisation et du retour des participants, évoque Benoît Capouillez de l'ESM. Nous étions relativement à l'aise vu le format de la course avec des départs séparés et donc pas d'effet de masse comme sur une course classique. Pour bien gérer l'effet de foule, nous avions également exigé que tous les participants soient pré-inscrits via Goal Timing de notre ami Sébastien Leduc à qui nous faisions appel pour la première fois dans cette organisation. Jusqu'ici nous faisions le chrono à l'ancienne mais cela devenait fastidieux et les risques d'erreurs étaient tout de même plus importants. Nous avions insisté également, lors des divers messages que nous avons adressés aux participants, à ce qu'ils soient vigilants à respecter les recommandations d'usage et de porter le masque en dehors de leur course.»

Vermeersch et Cleppe, l es vainqueurs

Ils étaient 181 à s’élancer à tour de rôle. Arnaud Vermeersch du Team Trakks/CABW a fait le meilleur temps sur la distance: 9 minutes et 10 secondes. C’est 13 secondes de mieux que le deuxième, Julien Devuyst.

Chez les féminines c’est Roxane Cleppe qui l’a emporté. La Castellinoise a couru ces 3 km en 11'09 et a devancé deux filles du team de Fernand Brasseur, Elodie Devuyst et Flavie Gossiaux.

Au niveau de l'ESM c'est Sébastien Bourgeois, qui se classe 8e au général, qui a été le plus rapide «Mais le principal était de pouvoir retrouver une course chronométrée et d'oublier un instant toutes ces restrictions liées à cette crise Covid et surtout d'avoir une pensée à nos amis de l'ESM qui nous ont quittés car c'est la raison d'être de ce contre-la-montre de 3 km.»

Classement