Buffet royal et soupe à la grimace

La 22e journée a été riche en enseignements. Un baromètre qui oscille entre dynamique positive, fin de rêve et immense frustration.

Étienne GILAIN
Buffet royal et soupe à la grimace
Solre et Gosselies se sont livré un joli duel qui s’est décidé dans les derniers instants. ©ÉdA – Christophe Béka

Michel Dufour l'annonçait en prologue de la journée: Monceau allait abattre une carte importante pour la suite de sa saison. Confirmation au vu des résultats dominicaux: la victoire de samedi soir est une excellente opération. Celle de Montignies l'est tout autant. Grâce à leur excellente première période, les Montagnards ont préservé leur brevet d'invincibilité à la maison. «Nous maîtrisons bien notre surface, sourit le capitaine, Lucas Pizzinato. Et dire que beaucoup de spécialistes nous voyaient retourner rapidement en P2! Nous voilà seuls à la deuxième place. Pourquoi ne pas viser plus?» Son entraîneur tempère. «Le plus important, c'est de se stabiliser en première provinciale, insiste Thierry Briquet. Il y a encore ce petit challenge au stade Yernaux mais le reste n'est pas le principal. Insistons sur la bonne tenue de notre bloc. Nous sommes toujours la meilleure défense de la série. Pas mal pour des promus…»