«J’aime l’ambiance du vestiaire»

Antonio Passalacqua est de retour aux affaires dans les rangs d’un Gosselies qui espère réaliser une bonne opération.

Étienne GILAIN
«J’aime l’ambiance du vestiaire»
Les Gosseliens s’étaient promenés à l’aller, ce ne sera pas le cas, demain, à Anderlues. ©ÉdA – Christophe Béka

Longtemps taraudé par des blessures, au point de se laisser aller à évoquer une fin de carrière prématurée, le capitaine des Casseroles rayonne de nouveau. «Je revis footballistiquement, sourit Antonio Passalacqua. J'ai toujours une crainte au niveau du genou mais je vois beaucoup d'amélioration. Cela a été difficile à vivre car, ces derniers temps, j'ai enchaîné les blessures. Or, j'ai commencé à jouer il y a près de 30 ans et j'aime l'ambiance particulière du vestiaire. Je reste prudent après m'être posé beaucoup de questions mais cela fait plaisir d'être de retour.»