Le Futsal Team Charleroi va éclore

L’an prochain, Charleroi 21 n’existera plus. Aldo Troiani, le président de Châtelineau, a acheté le matricule des Carolos.

Vincent Maljean
Jérémy DELFORGE
Le Futsal Team Charleroi va éclore
2015-03-25 16 28 37.jpg ©J.De.

Aldo Troiani, le président de Châtelineau, et Lucien Romeo, le patron de Charleroi, se serrent la main. L'image est symbolique, il s'agit bien de la fin d'une époque. Depuis le rapprochement avorté la saison passée, pour des raisons administratives, les deux clubs voulaient lier leur destin. Mais cette fois, pas question d'une fusion. L'homme d'affaires castellinois achète Charleroi. Il en sera le seul maître à bord. «Cette fois, les Carolos ont mis de l'ordre dans leurs affaires, explique Aldo Troiani. J'ai appris que le matricule était à vendre. J'ai contacté Lucien Roméo. On a rapidement réglé l'affaire.»