Les fleurs du bien pour aller mieux

La problématique des femmes SDF est souvent mal comprise. Charleroi y fait, une fois de plus, œuvre sociale et pilote.

Sebastien gilles
Les fleurs du bien pour aller mieux
fleursdubien.jpg

C’est en 2011 que «Les Fleurs du Bien» ont commencé à s’ouvrir, dans la métropole. Rattaché au centre d’accueil «Le Rebond», de l’ASBL «Comme chez nous», ce lieu d’information, de responsabilisation et de prévention vise un public bénéficiaire à la fois méconnu et sous-estimé, celui des femmes «en errance», c’est-à-dire, SDF ou sans-abri, pour utiliser les termes habituellement en cours pour le public bénéficiaire masculin (lire en encadré).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.