Réflexion autour de la venue d'Hounhanou

En rectifiant le tir au sens propre comme au figuré, les Essoriens se sont relancés dans cette course effrénée au top 4, où ils ont accumulé pas mal de retard. Mais, pour l’heure, on ne sait toujours pas si cela suffira, puisqu’aucun règlement sur les futurs play-off n’est apparu. Dès lors, les négociations se retrouvent en stand-by avec un certain Senna Hounhanou. Celui qui avait déjà porté les couleurs carolos en D2 veut se refaire une santé, avant de retenter sa chance à un niveau supérieur. «On doit voir si financièrement et sportivement, ça vaut le coup car si ce ne sont que les deux premiers qui joueront les play-off, ça semble être compromis.» Avec quatre défaites de plus que l’Olympic et l’Athletic, Pascal Chouli n’a pas tort. Néanmoins, il faut continuer à avancer et gagner. «Braine, c’est une défense agressive, dans une salle où il n’est pas évident de s’illustrer.»

O.C.

BC Braine – Essor (d.16 h)