Anderlues doit être fort mentalement

Les Anderlusiens se sont remis en question avant la rencontre face à Frasnes. La discussion a porté ses fruits.

J.De.
Anderlues doit être fort mentalement
Michel Amadoro a douté de la portée de son message mais il a été rassuré après la victoire face à Frasnes. ©- L.Ch.

Depuis le coup d'envoi de la saison, Anderlues souffle le chaud et le froid. Les Bourlettis – qui devraient être en mesure de jouer le Top 5 – ne parviennent pas à enchaîner les victoires. Pourtant, de nombreux entraîneurs s'accordent à le dire; c'est du costaud, Anderlues. Olivier Calvo, l'entraîneur de Frasnes, s'en méfiait, notamment en raison des absents qu'il déplorait pour cette rencontre. Il avait raison de craindre cette rencontre puisque les Anderlusiens ont mis un terme à la belle série des Frasnois. "Je pense qu'on a eu un déclic après notre rencontre de coupe face à Estinnes, explique Michele Amadoro, l'entraîneur. On a eu une bonne discussion et une véritable remise en question. Ce n'est pas la première fois, cette saison. Je pense que le gros de notre travail se situe au niveau mental. On doit passer un cap. Les joueurs ont prouvé qu'ils avaient les qualités pour jouer les premiers rôles. Ils doivent poursuivre dans cette optique-là afin de revenir dans le Top 5!"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.